Admission

Actualités

  • Arrivées et départs pour le Sénégal

    18 janvier 2010

    Arrivées

    Paul et Benjamin sont bien arrivés mardi 12 janvier, ils terminent aujourd’hui leur randonnée d’accueil et s’apprêtent à rencontrer leur famille sénégalaise !

    Jessy, après avoir passé des vacances en France pour les fêtes, est également revenu au Sénégal depuis une semaine pour terminer son séjour et préparer son retour en France.

    Les prochains départs de jeunes pour le Sénégal sont prévus en février.

    Départs du Sénégal

    L’équipe de l’APGSE souhaite à Jason et Jeason, qui ont quitté le séjour en décembre dernier, une bonne rentrée 2010 ainsi que la réussite dans tous leurs projets !

  • Photos

    De nouvelles images des maisons d’accueil des jeunes de Thiès sont en ligne ! Pour les visionner, c’est ici !

Actualités archivées

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14

Nouveau

Procédures d’admission et d’accueil

Le placement dans le dispositif « Dalal Diamm » est réalisé par « l’Aide Sociale à l’Enfance » (« ASE ») qui est un service du Conseil Général (voir aussi statut administratif des jeunes et relations avec l’ASE). L’admission est décidée par le directeur du Dispositif.

Les candidatures doivent être présentées soit directement par l’ASE soit par un établissement ou service éducatif habilité intervenant en accord avec l’ASE.

Il convient de distinguer :

-  la procédure d’admission (qui permet de prendre la décision de retenir la candidature d’un jeune)

-  la procédure d’accueil qui, une fois la décision prise, permet de préparer l’entrée effective du jeune.

Pour davantage d’informations, vous pouvez consulter ou télécharger la procédure d’admission et d’accueil.

Attention :

-  les parents ou les jeunes eux-mêmes ne peuvent pas poser directement de candidature . En cas de besoin, il convient donc de contacter l’ASE de son département, éventuellement par l’intermédiaire de l’assistante sociale de secteur. Mais attention, le dispositif Dalal Diamm s’adresse à des jeunes déjà suivis par les services sociaux et éducatifs. Il est très rarement utilisé comme première intervention éducative.

-  Il n’y a pas de placement direct dans le dispositif par les juges des enfants ou autres juridictions mais ceux-ci ont la possibilité de confier un jeune à l’ASE en vue du placement dans le dispositif.